Navigation
Page d'accueil
Qui sommes-nous ?
L'équipe
Devenir membre
La revue
Carnet vaccination
Législation
Adoption
A adopter
Pension
Furets adoptés
Furets retrouvés
Parrainage
Questions
Témoignages
Liens
Dans les médias...
A télécharger !
Autres mustelidés

  Dans la presse...
La DH - On abandonne aussi des furets !
   13/07/07
  Coordonnées
Adresse Refuge & Siège social
   L.N.P.F. refuge
   Chaussée de Mons 26
   1430 Rebecq

Compte ING :
310-1662588-94

Plan d'accès

  Contacts
 Téléphone
  067 33 67 67
 E-Mail
   Informations

L'Echo des Furets: Année 3 N°4




Conseil National
de la Protection Animale

CONSEIL NATIONAL DE LA PROTECTION ANIMALE A.S.B.L.

SVPA
Société vétérinaire
pour la Protection Animale

SVPA

UPV
Fédération Vétérinaire Européenne
SVPA
  Bienvenue sur le site web de la L.N.P.F.  A.S.B.L.
Ligue Nationale pour la Protection du Furet  A.S.B.L.
Refuge – centre de resociabilisation AGREE sous le numéro : HK 30231852

Le furet n'est pas un NAC (extrait de notre revue 2009-3)


DOSSIER – LE FURET N’EST PAS UN NAC !

Le journal La Dernière Heure/Les Sports a publié deux articles « NAC » (Nouvel Animal de Compagnie) en citant le furet, en y mettant même une photo mais en ne le reprenant pas dans la liste des NAC. Vous avez pu lire ces articles dans les pages précédentes. Il s’agit de :

- Le top 5 des NAC, La DH du 13 juillet 2009
et
- NAC : nouvelle affaire commerciale ? – supplément de la DH « Mediaplanet »

La teneur de ces deux articles est complètement erronée et avant de les commenter, il faut que vous sachiez que nous avons demandé à la DH un droit de réponse (qui tarde à être accepté…) pour la simple raison que nous considérons que le furet n’est pas un NAC.

Rappelons d’abord que la dénomination NAC – Nouvel Animal de Compagnie, est originaire de France et qu’en Belgique, ce dénominatif commun n’a gagné que la partie francophone du pays… («  Ah bon ?! ») 
 
Qu’est ce qu’un NAC ?

Un Nouvel Animal de Compagnie (NAC) est un animal qui vit à l’origine dans la nature, sans l’aide de l’homme, et qui est ensuite prélevé tel quel par l’homme pour être mis en captivité dans le but de l’élever.

Les origines du furet

Répandu durant toute l’Antiquité dans la région méditerranéenne, le furet était domestiqué par les Grecs et les Romains.
Extrait du « Grand Larousse encyclopédique, 1961 ».

L’homme a créé le furet en croisant plusieurs espèces de putois, dont le putois des steppes et le putois pieds noirs.
La création du furet visait à obtenir un animal prédateur (animal se nourrissant de proies sauvages) tempéré et domesticable, devant servir à protéger les récoltes en éliminant les nuisibles (animaux provoquant des dégâts aux récoltes et autres productions agricoles).

Plus tard, on se servira du furet à la chasse, pour débusquer le petit gibier.
 
Le furet n’a jamais vécu dans la nature sans l’aide de l’homme.
 
En tenant compte du même raisonnement, le chien fut également créé par l’homme en croisant différentes espèces de canidés (famille comprenant le loup, le renard, l’hyène et le fennec).

Le chien ne vit pas dans la nature sans l’aide de l’homme. (Il y a une exception : le Dingo, un chien endémique d’Australie vivant à l’état sauvage.)

Un chien qui erre dans les rues et qui se nourrit de nos poubelles et autres de nos déchets n’est pas un animal sauvage, il n’est pas autonome.

Dans nos villes, un furet obligé de survivre dans la nature en se nourrissant soit de nos détritus, soit des diverses nourritures pour chats, SURVIT, mais il ne sera jamais un animal sauvage ; il n’est pas autonome. Il y a là aussi une exception : le black footed ferret (furet pieds noirs) – espèce sauvage en voie d’extinction. Il ne ressemble en rien au furet ! Voyez sa photo :

Les prédateurs du furet sont nombreux, et, lâché dans des zones non habitées, il n’y survivrait pas !

Le furet, et tout comme lui, le chien, ne sont pas des NAC, puisque créés par l’homme et non prélevés tel quel dans la nature.

Ancienne définition dictionnaire du furet : « variété domestiquée albinos du putois ».

Une preuve supplémentaire que le furet est domestiqué depuis toujours.

Tout comme le chien, au départ, il servait à aider l’homme… au fil du temps, il est devenu un animal de compagnie.

Il serait temps que ces différences de termes et de langages soient enfin comprises par les journalistes chargés d’écrire des articles grand public, cela éviterait des discussions inutiles…

 
 



Ligue Nationale pour la Protection du Furet  A.S.B.L.
Boutique LNPF

 Notre agrément

Créé en 1999, nous sommes le premier refuge pour furets a avoir été agréé par l'Etat Belge !

Notre agrément

Nous avons reçu notre agrément le 14 février 2006.

 Communiqué
 vétérinaire
D'après une conférence donnée ce 26 novembre 2007 par le Docteur Charlie Leroy (assistant à la faculté de médecine vétérinaire de Liège), la parvovirose ou maladie aléoutienne ou encore alieutan desease (adv) n'existe pas en belgique. les tests concernant cette maladie sont donc à ce jour inutiles.
 Communiqué
 pharmaceutique
Le produit enregistré oridermyl qui était utilisé contre la gale des oreilles est dès à présent retiré définitivement du marché principalement suite à la présence d’un produit potentiellement toxique s’il est ingéré : le lindane.
Nous n’utilisons plus depuis longtemps l’oridermyl très avantageusement remplacé par le stronghold 15 mg utilisé chez les chatons ( anti puce, anti tique, anti gale d’oreilles et anti vers ronds )
 Journées rencontres
Nos membres et leurs furets lors de nos journées rencontres
  Nouvelles:
Rencontre le 26 septembre 2004
Revue n°2 2004
Passeport furet
Revue n°3 2003
Revue n°2 2003
Panda
  Top photos:
N°1 Photo N°2 Photo
N°3 Photo N°4 Photo